Taille

L’arbre de proximité (en relation direct avec l’humain et ses activités) a besoin d’être soigné afin qu’il perdure et que l’on puisse bénéficier de ses bienfaits: fraicheur en été, réduction du froid en hiver, ondoiement et couleur apaisante (scientifiquement prouvé), odeur agréable, purification de l’air, etc.

Entre autre soins, nous procédons à la taille dite douce afin de préserver la structure de l’arbre. Toute taille majeure, au delà de 10 cm de diamètre ou de plus de 30% de masse foliaire, engendre chez l’arbre un stress majeure qui va se traduire par une pousse anarchique. En pensant revitaliser un arbre par un étêtage (couper la cime) ou une coupe drastique, on génère l’effet contraire avec bien plus de feuilles après 2-3 ans, une réduction de vie de l’arbre.

On taille un arbre de préférence en hiver et été, période où il est en pleine vigueur qui lui permettra de gérer cette ablation. On évite la taille en début d’automne, période où l’arbre stocke les glucoses nécessaires à faire éclore les premières feuilles qui aspireront ensuite la première sève nutritive au début du printemps. On ne taille pas un arbre à ce moment-là (débourrage).

Sans moyen mécanique car nous accédons à toutes les parties de l’arbre au moyeu de cordes, nous procédons aux tailles silencieuse suivantes:

  • Taille de formation qui permet d’anticiper le développement de l’arbre par une taille architecturée
  • Taille d’entretien et de maintient de la forme et l’esthétisme de l’arbre
  • Taille sanitaire et sécuritaire par suppression du bois mort et branches fragiles ou cassées
  • Taille de réduction et d’éclaircie par la diminution de la taille et du volume